Qu'est-ce qu'un CEF ?

 

Les Correcteurs d'Etat Fonctionnel (CEF), aussi appelés "Plaques de Koltsov", ont été développés par un scientifique russe, Sergueï Valentinovich Koltsov qui a nottamment travaillé pour le programme spatial russe où il était en charge du développement des algorithmes du vol de la navette spatiale russe "Buran".  

 

Il a ensuite étudié et approfondi les principes de base de la régulation de la santé qui se fondent sur les travaux d'éminents scientifiques russes que sont :

 

- l’académicien Vernadskiy,  qui  a  étudié la vie en unité avec les processus de la Terre et de l'espace extra-atmosphérique.

- Akimos, Shipov et Krikorov, les physiciens qui ont formulé la notion de "champ électromagnétique scalaire".

- le physicien  Nikolaev, qui  a étudié le champ magnétique scalaire appliqué aux techniques de programmations informatiques.

- Zenin Stanislav Valentinovish, qui est à l'origine des bases de la conception de l'échange d'informations dans notre monde et qui a étudié  la structure de l'eau.

 

Une matrice informationnelle

 

A l'issue de ce travail, S. V. Koltsov a développé une méthode  permettant de copier des informations puis de les enregistrer sous une forme d’impression en dur. A l'aide de cette méthode, il a  élaboré un dispositif de soutien à la santé, simple à utiliser,  qui se présente sous la forme d'une petite plaque : le Correteur d'Etat Fontionnel. 

 

Le CEF  est en mesure  de conserver et de diffuser autour de lui  l’information qui a été enregistrée sur lui et dont il est le vecteur.    

 

C'est le champ magnétique terrestre qui permet ce transfert informationnel ainsi que tout autre champ électromagnétique environnant.  On utilise le mot "champ" mais ce sont toujours des rythmes, des oscillations,  car il n'y a pas de processus statiques dans la nature. Les informations transmises par le CEF sont biologiquement significatives.

 

Le dispositif ne comporte aucun composant électrique et électronique car il puise son énergie dans son environnement.  Il est parfaitement autonome.

 

 S. V. Koltsov  a reçu plusieurs distinctions pour :

 

- "Le dispositif pour le traitement du milieu liquide"

- "Le dispositif pour la correction du champ électromagnétique ",

- "Le dispositif de correction d'état fonctionnel d’un objet biologique "

- "La méthode de stockage de l'information". 

 

 

 Les propriétés communes à tous les CEF

 

Il existe des propriétés communes inhérentes à tous les CEF :

 

  • Tous les CEF structureraient l'eau mais ils diffèrent selon l'information enregistrée sur chacun d'eux. Ils contiennent des informations très diverses et pour chaque série, certaines informations spécifiques prévalent. Chaque CEF transmettrait ses propres informations sur le milieu aqueux, les  liquides internes de l' organisme humain et tout volume d'eau ou cours d'eau qui se situe à proximité. C’est un réseau de diffraction ou, en d'autres termes, un modèle informationnel.   L'utilisation de cette eau structurée/informée est une forme de "médecine homéopathique". 
  • Ils synchroniseraient les biorythmes de l'homme avec les rythmes de la Terre et les rythmes de l'espace extérieur.
  • Ils synchroniseraient l'action de tous les systèmes internes de l'organisme humain. 
  • Ils protègeraient des influences pathogènes externes et de l'irradiation électromagnétique. 

 

Certains CEF protègeraient des influences provenant des pensées négatives d'autres personnes (agressions psycho-énergétiques). Lorsque ces pensées négatives sont d'émotions, elles peuvent endommager la structure énergétique de la personne vers laquelle elles sont dirigées. L'information négative provoquerait une réponse résonnante opposée du CEF, ce qui compenserait les dommages  dans la structure énergétique de la "cible."

 

 Les informations inscrites sur chaque CEF ne peuvent être modifiées et /ou effacées.

 

L'utilisation des Correcteurs d'Etat Fonctionnel ne remplace en aucun cas une consultation chez un médecin traitant ni le suivi d'un traitement médical.